Les différentes abeilles de la ruche

Comment est constituée une ruche ?

Dans la ruche, où vivent entre 30 000 abeilles l’hiver et 60 000 abeilles l’été, l’organisation et la hiérarchie dominent. Tandis que la reine et le faux bourdon n’ont qu’une seule fonction, la reproduction, le rôle de l’abeille ouvrière évolue tout au long de sa brève existence au service de la colonie pour la fabrication du miel.

Organisation des abeilles dans la ruche : Chaque abeille à sa place pour une collaboration efficace !

Chaque abeille a une mission à remplir et toutes les abeilles ont le même but : fabriquer le miel. La fabrication du miel est un travail précis qui nécessite plusieurs milliers d’heures.

Dès qu’elle est sortie de sa cellule de cire, l’ouvrière est prête à servir la colonie. Sa première fonction est celle de nettoyeuse pendant les trois premiers jours de sa vie. Pour éviter les maladies, elle nettoie les cellules vides pour que la reine puisse y pondre. Quinze à trente ouvrières sont alors nécessaires pour nettoyer une cellule.

Le second rôle de l’abeille ouvrière dans la ruche répondra à celui de nourrice entre le 4ème et le 10ème jour de sa vie. L’abeille devra maintenir au chaud et nourrir les larves qui sortent des oeufs au bout de trois jours en les alimentant avec de la Gelée Royale. Les futures ouvrières recevront de la Gelée Royale seulement pendant trois jours. Une larve ordinaire alimentée exclusivement de Gelée Royale donnera une reine.

Du 11ème au 15ème jour, l’abeille endossera un rôle de bâtisseuse, puis de domestique. Ses glandes cirières se développent et peut ainsi participer à la construction des alvéoles. Lorsque ses glandes cirières s’atrophient, l’abeille prend la fonction de domestique en s’occupant de l’entretien de la ruche (nettoyage, calfeutrage des fentes, remplit les cellules de stockage, ventile la colonie).

L’abeille deviendra ensuite gardienne entre le 16ème et le 20ème jour de son existence. Le rôle de l’abeille sera alors de surveiller l’entrée de la ruche en prenant soin de repousser les intrus (guêpes, frelons, fourmis…) en utilisant différentes techniques (piqûre, ventilation) selon l’ennemi à combattre.

A partir du 21ème jour, l’abeille deviendra butineuse. Elle profitera de l’expérience des plus anciennes pour apprendre les codes indiquant les sources de nourriture et accompagnera les éclaireuses. Les abeilles butineuses les plus habiles pourront se charger de rapporter l’eau à la ruche qui servira à diluer le miel pour nourrir les larves et à refroidir la ruche.

Les éclaireuses qui sont les plus expérimentées des butineuses auront pour mission de chercher de nouveaux emplacements de nourriture en transmettant l’information à la ruche au moyen d’une danse pour en indiquer la source. A la fin du mois de juin, au moment de la séparation en deux de la colonie, les éclaireuses chercheront un nouvel emplacement pour la future ruche et toujours au moyen d’une danse bien spécifique, elles indiqueront à l’essaim son nouvel emplacement.

Publié le :   Dans la catégorie : Tout sur les abeilles

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>