Une petite envie de cuisiner !



Un nouveau délice dans les fourneaux de Paulette.

Bon appêtit en direct du Domaine Apicole de Chezelles !


FILET MIGNON DE PORC AUX LEGUMES

DE SAISON, JUS AU MIEL


Préparation : 30 min

Cuisson : 40 min


Ingrédients pour 4 personnes :


- 2 filets mignons de porc de 500 g chacun

- 8 petits navets nouveaux

- 8 carottes

- 1 botte d’oignons frais

- 3 gousses d’ail

- 1 branche de thym

- 2 feuilles de laurier

- 25 cl de vin blanc sec

- 3 à 4 cuil. à soupe d’huile d’olive

- 2 à 3 cuil. à soupe de miel liquide

- sel, poivre



Préparation :


Dans une cocotte à fond épais, mettre à chauffer à feu vif l’huile d’olive et faire revenir les filets mignons.

Eplucher les légumes et l’ail, et les faire blondir avec la viande.

Mouiller avec le vin blanc et baisser le feu. Saler et poivrer.

Veiller, pendant la cuisson, à arroser la viande avec le jus pour ne pas que le porc sèche.

Dresser la viande coupée en tronçons et les légumes sur des assiettes chaudes.

Ajouter au jus de cuisson 2 à 3 cuillères à soupe de miel liquide.

Arroser la viande avec le jus.


A TABLE !!!!

Publié le :  

LE MIEL DE CHATAIGNIER

Le coup de coeur du mois au Domaine Apicole de Chezelles, le miel de chataîgnier.

 

 

ROBE


Ambre très foncé, plutôt opaque.



BOUQUET


Très puissant, suave, extrêmement aromatique, avec des notes balsamiques et de sous-bois qui font son grand succès auprès des amateurs de miels puissants.



BOUCHE


Très corsée, avec un côté un peu envahissant qui peut rebuter les dégustateurs plus attirés par les miels subtils, et convertir pour toujours ceux qui préfèrent les miels riches et très démonstratifs. Bref, pour en avoir le coeur net, il est indispensable de le déguster au moins une fois.



MIEL DE CHATAIGNIER


Probablement l’un des plus robustes et des plus corsés des miels, le miel de châtaignier a su conquérir les amateurs de sensations fortes et est désormais de plus en plus recherché.

De plus, il est réputé favoriser la circulation et aider à combattre la fatigue.


Publié le :  

Effervescence au Domaine Apicole

Cette semaine au Domaine Apicole de Chezelles, beaucoup de monde dans les ruches comme tout autour d’elles d’ailleurs !


Nous avons reçu la visite de plusieurs classes, notamment celle du Collège Sainte Solange de Châteauroux.


Tous ces collègiens curieux et avides d’informations apicoles !!!!


Ils ont revêtu l’habit de travail obligatoire pour voire évoluer les abeilles dans leur milieu et surtout pour éviter les piqûres de ces gentilles petites bêtes. Et ont suivi Paulette et Marie-Cécile, qui elles ont passé leur habit de professeur.


Revenus à la miellerie, ils n’ont pu s’empêcher de goûter au délicieux miel qui venait juste d’être extrait.


Les visites se sont déroulées merveilleusement bien, dans le calme et la bonne humeur, et tous sont repartis ravis et des « abeilles »…..oups ! des étoiles plein les yeux.

Publié le :  

ORGANISATION ET HARMONIE

Dans une ruche bien organisée, la rigueur et l’harmonie sont nécessaires.  Des dizaines de milliers d’abeilles composent cette usine en perpétuel mouvement et toutes collaborent avec efficacité dans un même but : assurer la pérénité de la ruche.



          CONCEPTION

Chacun des rayons de la ruche est composé d’alvéoles juxtaposées. Leur forme hexagonale, est celle qui nécessite le moins de cire pour la construction, permet de stocker le plus de volume dans un minimum d’espace et offre une résistance maximale. Au centre du rayon, les nourrices veillent sur le couvain.


          COMMUNICATION

Les abeilles se transmettent de la nourriture par trophallaxie : celle qui désire du nectar place une antennedans les mandibules d’une consoeur et tend la langue. Celle-ci régurgite le liquide. C’est de cette façon que s’effectue peu à peu le processus de digestion des sucres. Et aussi de cette façon que se délivrent les messages, grâce aux contacts antennaires et aux phéromones contenues dans la salive. D’abeille en abeille, la Reine peut ainsi inhiber le développement des ovaires aux ouvrières.

LIRE LA SUITE

Publié le :  

CLAFOUTIS DE SAISON

C’est la saison de s’essayer à la préparation de clafoutis. Au Domaine Apicole de Chezelles, Marie-Cécile et Paulette nous ont proposé une délicieuse petite variante.


CLAFOUTIS AUX POIRES, AU MIEL,

ET AUX AMANDES


Préparation : 10 min

Cuisson : 20 min


Ingrédients pour 4 personnes :


- 2 oeufs entiers

- 1 jaune d’oeuf

- 3 cuill. à soupe de sucre

- 2 cuill. à soupe de Maizéna

- 15 cl de crême fraîche

- 500 g de poires type comice, assez fermes

- 2 cuill. à soupe de miel

- 30 g d’amandes effilées grillées

- 3 cuill. à soupe de sucre glace



Préparation :


Mélanger au fouet, les oeufs avec le jaune et le sucre. Verser la Maizéna, puis le crême fraîche, peu à peu.

Couper les poires en deux, les épépiner, les peler et les détailler en cubes.

Préchauffer le four à 190° C.

Dans une poêle antiadhésive, chauffer le miel. Ajouter les cubes de poires. Bien mélanger. Laisser cuire 2 à 3 minutes.

Verser le mélange à clafoutis dans la poêle. Dès que le fond commence à colorer, retourner le clafoutis et cuire l’autre côté.

Disposer le clafoutis dans un plat à gratin. Enfourner et laisser cuire quelques minutes.

Sortir du four. Parsemer d’amandes et saupoudrer de sucre glace.

Servir de suite.

Publié le :