Un petit poême pour fêter l’arrivée du printemps



LA FLEUR



Sortant d’une longue torpeur,

Par l’air frais du printemps,

L’abeille, émue par la douceur,

Se dirige vers l’avant.


Accueillant de ses ailes,

La céleste lumière,

Elle s’envole vers le ciel,

Par la brise légère.


A travers la brume du matin

Elle découvre dans le lointain,

Une douce lumière,


Lui offrant son cœur,

Eclairé par un soleil d’or,

Afin de prendre le divin trésor.



Ph. WILMART

Publié le :  

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>