Taille de Guêpe

Avec ce beau temps, elles sont de sortie, à rôder autour de nos melons et jambon sec !!




Laissez moi vous raconter quelques histoires au sujet de ces sacrées guêpes, qui sont si souvent assimilées aux abeilles,  à tort puisqu’elles ne sont même pas de la même famille ! Elles ont bien des ancêtres communs, au même titre que les fourmis, au passage. Mais ces ancêtres vivaient il y a plus de cent millions d’années…


C’est donc il y a cent millions d’années que les évolutions de l’abeille et de la guêpe se sont séparées, et l’abeille a ensuite évolué bien plus vite que la guêpe, qui est restée assez proche de ce fameux ancêtre commun à tous les hyménoptères. Cent millions d’années, c’est aussi l’époque où ces animaux ont commencé à vivre dans des groupes organisés, dits « sociaux ». Bref, l’abeille fait partie de la famille des apidés, et la guêpe, de celle des vespidés.


Tenez, un autre détail amusant, l’abeille vole les pattes près du corps, alors que la guêpe vole les pattes ballantes. On peut aller jusqu’à dire que l’abeille est forcément un animal supérieur puisqu’elle a un sens inné de l’aérodynamique !!!!


En tout cas, les guêpes sont des animaux dits « annuels ». Cela veut dire qu’en automne, une colonie de guêpes produit beaucoup de reines, ce qui n’est bien sur pas le cas des abeilles. Ces reines, que j’appelle les « mères guêpes », se font féconder puis vont quitter le nid dès les premiers froids et aller individuellement « squatter » un endroit chaud pour passer l’hiver.

Ensuite, dès le printemps, les reines vont s’envoler à la recherche d’un endroit où bâtir leur nouveau nid. Il faut dire que la façon dont elles procèdent est très intéressante puisqu’elles fabriquent tout en carton ! En fait, la reine va mâchonner des petits bouts de bois arrachés à des branches mortes et les imprégner de salive et de sève collante prélevée sur les arbres. Ensuite, elle recouvrira le tout de résine, prélevée elle aussi sur les arbres, et le nid deviendra ainsi très solide. Elle construira aussi des alvéoles, où elle ira ensuite pondre ses œufs. Eh oui, la Reine fait tout ca toute seule !!!  


Elle se consacre ensuite entièrement à la ponte d’autres œufs.


Enfin, très intéressant tout cela mais après avoir goûté les joies d’une piqûre de guêpes (s’accompagnant souvent de fièvre), croyez moi, vous ne les porterez plus dans votre cœur et surtout, vous saurez les différencier d’une mignonne petite abeille !!   

Publié le :  

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>