Comment l’abeille fabrique la cire pour les rayons de sa ruche ?


Au Domaine Apicole de Chezelles, Papa m’a toujours dit que pour l’abeille, fabriquer la cire était la tâche la plus difficile qui soit. Plus difficile que de faire le miel, nourrir la reine à la Gelée Royale ou récolter le pollen.


Les abeilles doivent d’abord ingurgiter beaucoup de miel et de pollen, car il leur faut beaucoup d’énergie. Ensuite, il faut que la température dans la ruche soit élevée, pour que cette cire soit bien malléable lorsque les abeilles la produisent. Alors, de quatre petites poches située sur son abdomen, et grâce à ses glandes cirières, l’abeille va faire sortir de minuscules feuilles de cire toutes blanches, qui pèsent moins de 0,2 milligrammes. Cela fait cinq milles petites feuilles pour faire un gramme de cire !


Ensuite, les ouvrières vont utiliser cette cire pour construire leurs rayons, comme de vrai petits maçons. Et elles s’en servent aussi pour recouvrir chaque cellule afin de protéger leur miel, c’est ce que nous appelons les opercules. En désoperculant (quel mot !) les cellules, nous allons fabriquer des feuilles de cire gaufrée, que nous allons replacer dans les ruches, afin d’éviter aux abeilles d’avoir à recommencer leur travail.


Vous le voyez, le métier d’apiculteur, c’est vraiment un travail de collaboration avec les abeilles !

Publié le :   Dans la catégorie : Tout sur les abeilles

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>